L'oral du bac Qu'attend-on de vous à l'oral de rattrapage ?

Plan


A l'oral de rattrapage, on vous interroge essentiellement sur l'oeuvre (ou les oeuvres, selon la série) étudiée en classe. Votre professeur doit vous avoir distribué une feuille sur laquelle cette oeuvre est indiquée, ainsi que les passages précisément étudiés en cours. Vous avez le droit à 20 mn de préparation, et l'oral en lui-même durera également 20 mn. En général, vous commentez le texte une dizaine de minutes et ensuite le professeur vous interroge. Le but de cette interrogation n'est pas du tout de vous "piéger", mais plutôt de vous aider à corriger vos erreurs.

N'oubliez donc pas votre/ vos oeuvre(s), ni votre "liste" !

Comment commenter le texte étudié en classe ?

Il ne faut pas que vous vous lanciez dans une récitation de ce que vous savez de l'auteur, erreur trop fréquente hélas ! On attend de vous du bon sens, et surtout, que vous puissiez restituer la méthode du commentaire de texte acquise pendant l'année scolaire. C'est-à-dire que vous devez faire un commentaire de texte "classique", sauf qu'on attend de vous que ce commentaire montre que vous connaissez un peu de quoi il retourne dans l'oeuvre de laquelle le texte est extrait, et dans l'oeuvre de l'auteur en général... Ce sont vos connaissances (de l'auteur, de l'oeuvre, mais aussi du programme !) qui feront vivre le texte et sauront vous aider à trouver le ou les problèmes du texte.

Reportez-vous, si ce n'est déjà fait, à la méthode du commentaire de texte.

Sur quoi peut porter l'interrogation ?

Comme je l'ai déjà dit, le professeur vous interroge en général sur le texte, et/ ou sur l'oeuvre en général de laquelle il est extrait (donc, aussi, sur l'auteur). Cela, pour vous aider à combler vos lacunes, à rétablir des erreurs d'interprétation, etc. .... mais aussi, bien entendu, pour vérifier vos connaissances.

A ce propos, il est utile de refaire rapidement, avant l'oral, le tour des notions du programme, car évidemment, si un texte porte par exemple sur la conscience, il y a de fortes chances pour que le professeur vous interroge à un moment ou un autre sur cette notion ! (Par exemple, à quelle conception de la conscience s'oppose la thèse de l'auteur ?). Cf. fiches du bac.

Si vraiment vous manifestez de grosses lacunes, pour ne pas dire un grand manque de travail, le professeur peut alors vous interroger sur une notion en rapport direct avec le texte, et, en dernier recours, peut vous demander quel sujet vous avez choisi à l'écrit du bac, et les grandes lignes de votre devoir.