Le droit peut-il être injuste ?

 


Réponse de Philocours.com

La question posée sous-entend que peut-être le droit n'est pas, contrairement à ce qu'on croit communément, juste. Pour traiter ce sujet, tu vas avoir besoin d'une distinction conceptuelle importante : celle qui distingue le droit positif et le droit naturel. Le premier est le droit institué par une volonté, donc par un homme ou une assemblée; le second est l'idée d'un droit qui ne serait institué par personne, qui serait présent dans toutes les consciences, et qui permettrait de juger du droit instauré par les hommes. Ainsi il faut se demander à quelles conditions un droit institué par un ou des hommes peut être dit juste : est-il juste du seul fait qu'il est édicté par l'autorité compétente, quel que soit son contenu ? (cf. le "positivisme juridique", que j'interroge de façon fouillée dans mon cours sur la justice). Ou bien est-il juste seulement s'il respecte certaines limites (notamment, les droits de l'homme... autre nom du droit "naturel" !).

Outre le recours à cette distinction conceptuelle, tu peux aussi t'interroger, tout simplement, sur l'origine du droit. Qui a décidé de faire des lois ? L'existence de lois elle-même est-elle juste, à partir du moment où elles limitent notre liberté naturelle à pouvoir faire tout ce qu'on veut ? (cf. cours Etat et cours droit). Le droit n'est-il pas une usurpartion des plus forts ? (cf. Pascal, cours droit, et corrigé de dissertation le droit n'est-il que le produit de l'histoire).


Copyright © Philocours.com 2017